Les 22èmes Journées scientifiques à l’USAKIN

L’Université Saint-Augustin de Kinshasa (USAKIN, en sigle) organise chaque année les Journées scientifiques. Pour l’année académique 2018-2019, ces 22èmes Journées ou moments de semailles et de moissons d’idées se sont étendus du mercredi 12 au samedi 15 décembre 2018 avec le concours financier de MISSIO AACHEN. Le thème débattu s’est présenté comme suit : « Occultisme et Sociétés africaines : illusion ou signe d’espérance ».

En effet, tous les secteurs sont touchés par l’occultisme, en l’occurrence les secteurs académiques et professionnels. Et étant donné que les jeunes intellectuels représentent la cible privilégiée des occultistes, l’Université Saint-Augustin, par le biais de ses autorités, a opté pour le thème précité en vue – comme l’a si bien explicité le Professeur Denis BOSOMI, Recteur de l’université, lors de son discours de clôture – d’informer les étudiants de l’existence réelle de ces pratiques ; d’inciter en eux une réflexion scientifique sur ce phénomène qui devient un virus mortifère et d’éviter à ce que les étudiants y adhèrent. En condensé, l’Occultisme, ne remplissant pas les critères de scientificité, n’est ni science, voire ni une philosophie. Il est plutôt une idéologie dont les membres prétendent que le bonheur est réservé à une classe d’initiés qui doivent passer par les étapes bien définies pour atteindre l’accomplissement. Et l’illusion relative à cette idéologie consiste au fait que Satan trompe l’homme occulte en lui donnant des solutions et avantages immédiats, pourtant éphémères et apparents. C’est contraire à la foi chrétienne, car l’occultisme est indissociable aux situations malheureuses dont souffrent certaines personnes. Aussi leur finalité est le refus de Dieu. Voilà pourquoi il y a incompatibilité avec l’Eglise, surtout sur le plan de la foi et des mœurs.

Disons enfin qu’un cocktail boucla ce temps d’exercices intellectuels bien après la formule de clôture prononcée par le Père Charles-Alain PULULU, rsv président de l’ASUMA.

Omer Diela